Les légumes fruits : cultiver la tomate

La culture de la tomate

« C’est grâce à ce fruit évoquant à la fois la douceur estivale et les souvenirs d’enfance que bon nombre de jardiniers ont pris connaissance de l’incroyable diversité des plantes potagères. Ces fruits sont devenus le symbole de potagers où méthode naturelle, curiosité et gourmandise font bon ménage ».

Il y a un grand nombre de variétés de tomates, différenciées par leur précocité, leur forme, leur couleur et leurs utilisations. Les différentes couleurs de la tomate sont dues à un groupe de pigments : les carotènes. Les tomates en contiennent deux principaux : le lycopène, qui donne la couleur rouge, et le bêta-carotène, qui donne la couleur orange. C’est l’interaction des teintes de la peau et de la chair qui détermine leur couleur.

Semis de tomates

Vous pourrez commencer vos semis de tomates entre fin février (en terrine de semis chauffée) et la mi-mars. Les semis de tomates nécessitent impérativement de la chaleur, ils ne germeront qu’à une température minimum de 20°C jour et nuit. Remplissez des godets ou un presse motte (50 mm) de terreau de semis, insérez les graines à quelques mm de profondeur puis recouvrez de terreau. Arrosez bien vos godets ou mottes sans que la terre ne soit non plus détrempée. Placez vos godets sous serre à la lumière et à une température de 20°C.

Plantation

Lorsque les pousses ont sorti leurs deux premières feuilles, on peut les repiquer en godets individuels en les maintenant à une température supérieure à 10°C. Quand les gelées ne sont plus à craindre, la plantation est possible d’avril à juin (quand les plants ont atteint 12 à 15 cm) en gardant un espacement de 1 m entre les lignes et 0,5 m entre les plants. Plantez les plants dans un endroit dégagé, lumineux et aéré. La terre doit être amendée mais raisonnablement, le compost maison enfoui au printemps sera idéal.

Astuce

Creuser une petite tranchée de 10 cm de large sur 15 ou 20 cm de profondeur et disposer au fond des orties ou de la consoude coupées et séchées quelques jours au soleil.
Recouvrir de terre puis planter les tomates en ayant soin de laisser en tout, une douzaine de centimètres à l’air libre afin d’augmenter l’enracinement et d’éviter la casse de tiges trop fragiles (limiter les arrosages).

Entretien

Enlever les gourmands n’est pas obligatoire. A vous de choisir si vous préférez tailler ou encore enlever les gourmands de vos plants de tomates. Adaptez, dans ce cas, les distances de plantation. Il est recommandé de tuteurer les tomates : bien que cela ne soit pas indispensable, la récolte s’en trouve largement facilitée.

Maladie et ravageurs

Les principaux ravageurs ou maladies de la tomate sont le mildiou, la nécrose apicale ou maladie du cul noir de la tomate (liée à des irrégularités dans les apports en eau et en calcium) mais aussi les pucerons et les aleurodes (mouches blanches).

Bon à savoir

Les tomates apprécieront au cours de la saison des passages de stimulants foliaires de type purins, qu’ils soient d’ortie, de prêle (riche en silice) ou de consoude. Les tomates apprécient des apports d’eau réguliers.

 

Retrouvez notre collection de différentes variétés de tomates dans le potager du parc ! 

Pour commander vos graines de tomates, rendez-vous sur le site de notre partenaire et fournisseur, la Ferme de Sainte Marthe. Vous trouverez également des graines de la Ferme de Sainte Marthe en vente dans notre boutique sur le parc.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Réussir la culture des tomates ».

 

PARTAGER CET ARTICLE